Paul VALERY. Cahier de 27 poèmes autographes... - Lot 139 - Jean-Marc Delvaux

Lot 139
Go to lot
Estimation :
15000 - 18000 EUR
Result without fees
Result : 25 000EUR
Paul VALERY. Cahier de 27 poèmes autographes... - Lot 139 - Jean-Marc Delvaux
Paul VALERY. Cahier de 27 poèmes autographes (quelques-uns signés), 1884-1886 ; cahier petit in-4 de 32 feuillets, soit 55 pages (qqs feuillets détachés), couverture (usagée) de moleskine noire au nom du Collège de Cette avec les armes de la ville. Précieux manuscrit renfermant les tout premiers poèmes de Paul Valéry, écrits entre treize et quinze ans. Henri Mondor a décrit ce cahier et commenté ces poèmes de jeunesse dans Précocité de Valéry (1957, p. 45-49 et 55-59) : « Il est probable que les vers en question furent les premiers chants de celui qui devait porter si haut la musique et la densité de poésie pure. Son chant juvénile fut d'abord hugolâtre. De cette année 1884, dix poèmes avaient été d'abord retrouvés. Ils sont dans un cahier à couverture noire. Sur la moleskine, autrefois odorante, aujourd'hui vénérable, on voit, en une impression d'un or éteint, le nom du collège de Sète, les armes de la ville et une couronne de laurier. L'auteur, avec les volutes des majuscules et de l'y, avait écrit son nom en grandes lettres sur la première page, et avait essayé, quatorze à quinze fois, un modeste petit cachet à encre bleue, qui imprimait ces mots : Ex libris Valéry. [...] Entre la fin janvier et le milieu de juin, cette production lyrique, à la fois printanière et pubertaire, vit le jour. Quelques dessins ornent des bas de pages, presque tous d'inspiration tragique ou ricanante : le visage aux yeux bandés de la Fortune, la tête d'un mourant, avec un crucifix sur la poitrine ; un Méphisto, déjà ; un squelette de crâne »... Ce cahier comporte d'abord dix poèmes, datés de janvier à juin 1884 (les neuf premiers numérotés à l'aide d'un petit cachet) : Le Cosaque de l'Ukraine (« O fier cosaque de l'Ukraine »..., 26 janvier 84, corrections au crayon de papier et au crayon bleu, marqué en tête « à revoir »), Le Vallon (« Le ciel était serein ; tout paraissait joyeux ; »..., 20 mars 84, avec ce commentaire en tête : « Zut »), Parodie de quelques vers de M. V. Hugo (Napoléon II) (« No
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue