Paul VALERY.

Lot 271
Go to lot
Estimation :
300 - 400 EUR
Paul VALERY.
3 L.A. et 1 L.A.S. « PV » (minutes), 1934 et s.d., à des « confrères » ; 2 pages et demie in?8 et 3 pages in?4, une adresse. Paris 15 juin 1934. À propos d'une curieuse affaire : un inconnu envoie des lettre d'injures à des personnalités connues de Valéry en imitant son écriture et sa signature : « Cette sorte d'attentat a été très cruellement ressenti par moi-même », survenant dans un moment de travail et de concentration intense. Est-ce par malveillance pure ou désir de vengeance ? Il ne sait que faire, et demeure accablé « par tant d'obscure vilenie »... - Jeudi, à Lucien Dubech : « Entre tous ces hommages qui mes surprennent et auxquels mon âme répond par une émotion mêlée de joie et de beaucoup de mélancolie, je distingue votre voix infiniment claire et pure »... - La Polynésie, Giens, au sujet d'une invitation à participer à l'assemblée de l'Académie Méditerranéenne à Monaco : « j'entretiens les relations les plus amicales avec une personnalité bannie de la Principauté, où elle tenait naguère le second rang, notre amitié m'oblige à lui demander son sentiment »... - Paris, Vendredi : « Je vous avoue que je tiens beaucoup à la liberté des sentiments ; que j'essaie de me juger en toute rigueur ; et que je ne puis prétendre à ce froid jugement sur moi-même, si je me trouve assez sot pour exiger la complaisance de qui que ce soit ». Les relations d'esprit compliquées lui sont insupportables, « et presque tout le protocole de nos hiérarchies ou de nos an-archies littéraires me semble ridicule »...
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue