Paul VALERY. L.A. (minute) ; 4 pages in?8.... - Lot 300 - Jean-Marc Delvaux

Lot 300
Go to lot
Estimation :
800 - 1000 EUR
Result without fees
Result : 1 100EUR
Paul VALERY. L.A. (minute) ; 4 pages in?8.... - Lot 300 - Jean-Marc Delvaux
Paul VALERY. L.A. (minute) ; 4 pages in?8. Intéressante lettre sur Proust, remerciant pour l'envoi d'un beau livre : « Vous avez institué entre Proust et moi une relation dont je ne manque d'être intéressé, d'abord pour y figurer et ensuite par l'imprévu ». Il s'attarde sur le rapprochement très suggestif fait entre Bergson, Proust et Einstein, par « affinité ethnique » et une « coïncidence chronologique [...] Toutefois il ne faut point oublier que les travaux d'Einstein sont inséparables d'une symbolique et d'un formalisme prodigieux, qu'ils passent les bornes de la faculté de la représentation, et que l'on pourrait par là les rapprocher d'un "Mallarmisme" »... Il estime qu'une comparaison entre Proust et lui-même est difficile : « Proust se met dans son oeuvre, de tout son esprit et de toutes ses vertus. Il vit en elle, et pour, et par elle. Moi, c'est tout le contraire. J'écris à regret. Même à 19 ans je fus émerveillé, indigné, abasourdi par André Gide me disant qu'il se tuerait si on l'empêchait d'écrire ! Ceci ne me gênerait guère. J'aime un certain genre d'analyse, et c'est tout ! [...] Proust a développé infiniment le rôle de la mémoire. C'est un culte chez lui. Il en tire d'admirables modulations. Mais où commence la vraie mémoire, où finit la puissance de l'art ?? Il y a donc chez lui cette ambiguïté entre le littéraire ou poétique, et l'exact, qui est chez moi ce que je redoute le plus »...
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue